· 

Test du Tamron Téléconverter 1,4x TC-X14


Préambule - Lors de ce test, pour simplifier les comparaisons et comme 8 autres multiplicateurs seront testés, je donne ici la valeur d'ouverture et la focale imposées à l'objectif sans tenir compte de la présence du multiplicateur. En réalité, la présence du multiplicateur modifie ces valeurs, pour faire simple, ces valeurs sont également multipliées par le facteur du multiplicateur (ici 1,4x). Ainsi, un 100mm f/2.8 devient en réalité un 140mm f/4.0. Vous retrouverez plus de détails sur le fonctionnement d'un multiplicateur sur la page de présentation qui leur est consacrée :

les multiplicateurs de focale.

 

Le test du grand vainqueur de ce comparatif : Kenko 1,5x Téléplus MC DG


Tamron Téléconverter 1,4x Tc-X14


Intro

Voilà un produit intéressant ! D'abord, c'est le dernier téléconvertisseur qui est sorti (jusqu'au prochain !). Il bénéficie donc des toutes dernières technologies. Ensuite, il a été spécialement développé pour les 150-600 de Tamron. Vu que le soucis majeur (pour moi), c'est la compatibilité avec le 150-600 G2 (qui je le rappelle bloque tous les 1,4x en focus manuel), je me suis dit forcément qu'il faut acquérir LE multiplicateur fait pour, c'est logique. Enfin, c'est surtout une logique commerciale que Tamron a tout fait pour mettre en place ! En effet, le premier hic à ce raisonnement, c'est le prix exorbitant du produit ! Près de 500 € ! C'est la moitié du prix du 150-600 lui-même ! L'occasion ? Introuvable, qui va acheter un multiplicateur à 500€ et le revendre rapidement (à part moi...) ? Bon, j'ai fini par en trouver un que j'ai payé quasiment 400€ ! Et vous avez vu le logo... Je ne l'ai pas mis dans mon sac !!!

 

Il va donc être très instructif de tester en profondeur ce Tamron TC-X14. Est-il mauvais ? Quelle est sa compatibilité avec les autres objectifs ? A découvrir ci-dessous...

La compatibilité

La conception :  Ce multiplicateur n'est pas aussi gros que le Canon, mais il arrive en seconde position. Cela est d'abord explicable par la proéminence de la lentille frontale qui va s'enfoncer relativement loin dans l'objectif avec lequel il est associé. Comme d'habitude, cela va donc amener une compatibilité restreinte aux objectifs acceptant cette insertion. Sur 5 objectifs testé, seuls 3 vont accepter, avec un bémol pour le Canon EF 100 f/2.8 L Macro IS USM où on doit être très très proche de toucher la lentille arrière de l'objectif, et j'émets quelques réserves sur le fait de pouvoir éventuellement abimer l'objectif par cette utilisation, même si je n'ai pas eu de soucis à le faire pour les tests.

 

 

La largeur de la lentille est également importante (la deuxième plus grande) et on doit donc s'attendre à un vignetage mesuré. C'est plutôt une bonne nouvelle. A noter également, qu'elle est tout de même plus étroite que celle de la Canon qui nous a posé des soucis de diamètre avec quelques objectifs.

 

 

Pour conclure, la compatibilité est limitée, mais quand même plus qu'avec le Canon. Pour la macro, seul le Canon 100mm macro L IS peut se monter, le Tamron 90mm Macro VC dernière génération n'est pas compatible avec le téléconvertisseur de sa marque ! Les constructeurs, visiblement, continuent à ne pas considérer le multiplicateur comme utile en macro... Pour l'instant, c'est vrai pour les marques Canon, Sigma et Tamron qui n'ont aucune proposition pour un 100 macro (ou aux alentours) avec multiplication !

 

L'autofocus - Qu'on se le dise, à ce prix, tous les objectifs compatibles voient leur autofocus fonctionner dans le viseur ! Quand même ! C'est bien l'un des seuls multiplicateurs de cette série de tests à obtenir ce résultat. Sur le Canon EF 135mm f/2.0 L USM, l'autofocus est même particulièrement performant. Pourtant, il y a quand même à redire... Nul n'étant prophète en son pays, c'est sur le Tamron 150-600 G2 à 600mm que cela coince un peu. Cela patine souvent et on n'arrive pas toujours à faire le point... C'est quand même un comble de bloquer volontairement le fonctionnement des autres multiplicateurs et de ne pas être capable d'offrir une solution parfaitement fonctionnelle. Et je rappelle que je fais ces tests sur un 5DIII dont le module autofocus est l'un des tous meilleurs du marché !

 

Ci-dessous, un tableau résumant la compatibilité de ce Tamron TC-X14.

Mon avis sur la qualité optique

Ce complément optique ne manque donc pas de défauts, il doit bien avoir une qualité optique à la hauteur de l'engagement financier demandé, tout de même !  Voyons cela ci dessous, avec les images tests.

Le piqué - Alors le verdict n'est pas forcément celui attendu... Ce n'est pas que c'est mauvais, mais c'est quand même pas très bon non plus. Je dirais même que c'est décevant, surtout à 600mm, là où on a envie qu'il soit le meilleur, sur cette focale pour laquelle il a spécialement été conçu... Et bien non, le piqué n'est pas à la hauteur de nos attentes !

 

Pour s'en convaincre, il suffit de comparer les Crop avec les autres multiplicateurs... Constatez donc la différence, le Canon et le vieux Sigma sont au dessus sans doute possible !

 

Le vignetage - Il est bien présent à pleine ouverture, ni catastrophique, ni anodin. Il faudra donc un post-traitement pour le faire disparaitre. Sur le 135 à f/2.0, il est bien entendu très prononcé. A 600mm, en se souvenant qu'il a quand même été développé pour ça, le vignetage est très léger. Il fait donc son boulot, mais pas plus !

 

Ma conclusion

Que conclure après ce test ? D'abord, je suis très déçu ! Avec le positionnement tarifaire, et vu la qualité des dernières optiques Tamron, je m'attendais à un produit de haut vol et de haute qualité. Ce n'est pas le cas. Le seul avantage qu'il possède réellement, c'est le fait d'être totalement compatible avec le Tamron 150-600 G2... Tamron a donc fait en sorte d'obliger ses clients à l'utiliser en lieu et place des concurrents, c'est un moyen de le vendre plus cher. Dommage qu'il ne soit pas à la hauteur, car l'effet recherché n'est peut-être pas atteint ! Donc, si vous ne possédez pas un tel objectif, passez votre chemin, il y a mieux et pour moins cher !
Si vous possédez ce Tamron 150-600 G2 (ce qui est maintenant mon cas et que vous avez l'intention de la garder), la question se pose bien entendu différemment... Entre autofocus et piqué d'image, il faut choisir. Sauf si il existe un plan B... En fait, après de multiples tentatives, j'ai fini par trouver un multiplicateur qui assurait également l'autofocus sur cet objectif : le Kenko 1,5x DG ( test à lire ici ) qui a bien quelques défauts, mais qui se négocie à moins de 150€.
Il reste donc un goût amer à propos de ce multiplicateur. Personnellement, je me suis empressé de le revendre, car le mot de la fin reste que nous parlons du multiplicateur le plus cher de ce comparatif (500€ neuf), et il est très loin d'être le meilleur !

Retrouvez les tests des autres multiplicateurs sur beanico-photo :

 

Les multiplicateurs de focales
Le test du grand vainqueur de ce comparatif : Kenko 1,5x Téléplus MC DG

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Guy Malet (jeudi, 07 juin 2018 09:35)

    Bonjour
    merci pour vos tests qui sont très instructifs.
    Cependant dans les photos de crop de la bouche d'aération dans les tuiles , je constate que ,notamment pour le Soligor /Kenko, la mise au point est faite derrière la grille : on voit le grain de la tuile plus net que sur les bords de l'aérateur. Ce qui me donne à douter des autres mises au point , à part celle du Canon qui me parait sans reproche.
    Cordialement
    Guy Malet

  • #2

    Beanico (jeudi, 07 juin 2018 09:46)

    Merci de votre commentaire. Pour la mise au point, je suis d'accord avec vous. En fait, c'est lié à l'impossibilité d'avoir l'AF en visée optique. A 600mm c'est plus délicat de le faire en manuel ou même en live view, et comme je le disais par ailleurs, je fais ces tests en conditions réelle (c'est un parti pris de ma part). Ceci étant, mes commentaires et avis tiennent effectivement compte de ce décalage pour certains... Ensuite, soyez sûr que j'ai refait certaines photos plusieurs fois et que je ne présente pas tous les essais... Mais comme toujours, mes avis comportent également une part de subjectivité, part que connais bien chaque photographe... Bien cordialement.

  • #3

    Christian (mardi, 12 février 2019 13:15)

    Bonjour,
    Tout d'abord je ne comprends pas pourquoi monter un multiplicateur sur un 150-600, je pense que si l'on shoote en RAW avec une haute qualité d'image, un simple recadrage dans un bon logiciel permet des photos correctes. En tou cas le piqué en restera que meilleur. Gardez donc vos multiplicateur pour des focales fixes, éventuellement. J'ai le G2 150-600 et avec un APS-C je trouve un confort d'image très satisfaisant. Jamais je ne monterai un multi. sur ce matos.

  • #4

    Beanico (mardi, 12 février 2019 16:14)

    Merci de votre commentaire, toutefois, 900mm c'est toujours mieux que 600 dans certaines situations. Alors soit, on crope un peu, mais à 900mm avec un multiplicateur de bonne qualité on crope encore un peu aussi. Contrairement à ce que vous dites, et on trouve d'autres tests que les miens sur le net qui vont dans le même sens, avec un multiplicateur 1,4 ou 1,5 on obtient une meilleure image qu'avec un simple crop. Ce n'est pas le cas avec un multiplicateur 2x. D'autre part, que vous n'ayez pas envie de le faire n'impose pas que d'autres n'en font pas usage avec bonheur. C'est tellement vrai que Canon, Sigma et Tamron développent toujours de nouvelles versions pour leurs super téléobjectifs et qu'ils communiquent à plein sur leur usage. Tamron a même développé une stratégie et une technologie pour détecter les multiplicateurs d'autres marques, c'est pour dire à quel point ce marché n'a pas d'existence ! Vous êtes en APS-c je suis en FF, je récupère également ainsi votre facteur de crop dû à votre plus petit capteur...

    En fait, j'ai ce genre de discussion régulièrement. Chacun fait ce qu'il peut pour avoir les meilleures photos. Je regrette, mais personnellement, en randonnée en montagne, parfois, la marmotte elle est un peu loin, alors, ne vous en déplaise, je monte le multiplicateur kenko 1,5x (meilleur et moins cher que le Tamron) sur mon 150-600 G2, et je vous promets que je tire de très belles images, et je vous jure que dès que je n'en ai pas besoin, le multiplicateur, il reste dans le sac ! N'hésitez pas à consulter mes topo randos de cet été par exemple, vous verrez quelques images de marmottes en très gros plan, certaines sont faites avec l'aide du multiplicateur et je vous mets au défi de savoir lesquelles ! Bien cordialement.