· 

Test du Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM

Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM


Intro

Le choix d'une focale fixe n'est pas toujours aisé. Il y a de nets avantages à en utiliser, mais dans ma pratique, le zoom est indispensable pour sa versatilité. Du coup, mon utilisation d'une focale fixe doit nécessairement être un plus par rapport au duo incontournable 24-70 / 70-200 f2.8. Donc, le 85mm va être comparé au 70-200 et va devoir se révéler indispensable pour intégrer mon sac. Ce Sigma est un excellent objectif ! Le soucis c'est que le Tamron 70-200mm f2.8 VC (mon avis ici) qui est dans mon sac est très bon également... Alors, qu'apporte un tel objectif dans un équipement, pour qui se destine-t-il ? Réponse dans cet article.

Mon avis sur les caractéristiques techniques

Cet objectif a l'avantage des focales fixes en général, à savoir la compacité. 9cm de long pour 725g c'est tout à fait correct. La qualité de finition est de bonne facture également, même si on est sur l'ancienne génération Ex et que l'on n'atteint pas la qualité de la génération Art (mais on n'atteint pas non plus son prix ni même sa taille). Bref, il est plutôt agréable en main et s'équilibre parfaitement avec un boitier comme le 5D III.

 

Vous pouvez retrouver toutes les caractéristiques chez LensTip : Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM

 

La focale :  85mm, c'est souvent considéré comme un objectif parfait pour le portrait sur Full Frame. Sur APS-C, certains trouvent cela un peu long. Je ne suis pas forcément de cet avis. J'adore faire du portrait avec le 70-200 et je tire souvent plus de 85mm...  En reportage, c'est un peu long pour tout faire, mais vous pouvez constater sur le reportage fait au Salon du véhicule Electrique de Val d'Isère où je me suis limité toute la journée à ce seul objectif que cela oblige à chercher le point de vue, le détail. Bref, j'ai trouvé une fois de plus que c'était une pratique photographique très intéressante et génératrice de créativité que de se cantonner à une seule focale lors d'une sortie .

 

L'ouverture :  f/1,4. Sur ce point, comme sur la taille, la focale fixe prend nettement l'avantage sur le zoom. f/1,4 comparé au f/2,8 du 70-200 va permettre des bokehs plus profonds et de travailler plus aisément en faible lumière avec des vitesses d'obturation bien plus rapides. Toutefois, attention, à f/1,4, l'image est un peu molle (mais tout à fait utilisable), on aura donc tout intérêt à fermer un peu.

 

L'autofocus :  l'HSM tourne vraiment nickel, avec silence et rapidité. Donc de ce point de vue pas d'inquiétude.

 

La distance mini de mise au point :  85cm, là clairement, c'est un peu beaucoup.... Pour autant, le 70-200 est à 1,3m ! Ici, c'est du côté des objectifs de type macro qu'il faut aller regarder. Le Canon EF 100mm IS L USM f/2.8 fait sa mise au point à seulement 30cm. Alors pour du portrait très serré, je me suis trouvé parfois coincé, mais dans la plupart des cas, ce n'est pas problématique.

 

La stabilisation :  Pas de stabilisation sur les focales fixe à grande ouverture chez Sigma. C'est un choix assumé. Le seul soucis, c'est que la présence de cette stabilisation sur mes objectifs à f2.8 (70-200mm ou 100mm macro) permet souvent en faible lumière de compenser l'écart avec un tel objectif qui ouvre pourtant deux fois plus...

 

Accessoires fournis : Il faut noter que cet objectif est fourni avec une extension de pare-soleil permettant d'adapter la longueur de celui-ci aux capteurs APS-C. C'est rare et c'est à noter...

Mon avis sur la qualité optique

En terme de qualité optique, cet objectif est clairement dans le haut du panier. Sur LensTip on atteint 46 lpmm au centre (et 38 lpmm sur les bords) et et il obtient un DxoMark de 35 avec 20 en piqué. Selon les tests, tout cela est globalement comparable au Canon 100 IS L Macro et le Tamron 70-200mm f/2.8 VC n'est pas si loin...  En dehors de ces chiffres, quel est mon ressenti ?

 

Et bien, je trouve cet objectif excellent, mais il n'est pas le seul à l'être. Voici quelques exemples de photos prises où le potentiel s'exprime pleinement avec une très bonne homogénéité et un très bon contraste. Le bokeh est vraiment à travailler et sa maitrise totale ne vient certainement qu'après un certain temps de pratique et j'avoue que je suis loin d'avoir fait le tour de la question sur cet objectif. 

Mon avis sur le terrain

Mitigé, c'est le mot qui me vient le plus facilement. Je sors les photos, je les trouve éclatantes, précises, puis certaines me semblent tout de même un peu molles, puis si je remonte ses deux concurrents directs de mon sac, je réalise des photos assez similaires, comprenant souvent les mêmes qualités ou les mêmes défauts...

 

Alors oui, du coup, dans mon utilisation quotidienne, et je suis sorti plusieurs fois avec, je l'ai même laissé vissé une journée entière, et au final, je suis plutôt satisfait de mes photos, mais avec le sentiment que j'aurais fait aussi bien avec le reste de mon parc d'objectifs...

 

Finalement, je lui garde deux avantages, sa compacité et sa grande ouverture qui permet de réaliser des photos à très faible profondeur de champ.

Ma conclusion

Voilà un très bel objectif qui finalement n'est pas pour moi... En deux mois, j'ai fait près de deux cents photos avec, mais si je ne me force pas à l'utiliser, je n'en ressens pas le besoin, ni même l'envie. C'est là ma conclusion. Elle m'est forcément très personnelle. Les amoureux de portraits trouveront avec lui certainement un très bon compagnon de jeu.

 

Et le prix dans tout ça ? 600 € en occasion (à noter que son remplaçant en version Art étant disponible depuis quelques mois, ce modèle n'est plus officiellement disponible neuf) c'est trop pour un objectif que l'on ne sort pas de son sac, mais pour disposer d'un objectif spécifique portrait avec une aussi grande ouverture, ce n'est peut-être pas exorbitant.  D'autre part, la diffusion de la nouvelle version (disponible à 1249 €) va certainement avoir comme conséquence la baisse des prix du modèle Ex sur le marché de l'occasion. Il n'est pas dit qu'aux alentours de 350€ (si on le trouve à ce prix là un jour), je ne change pas d'avis sur l'intérêt pour moi d'en avoir un à disposition.

 

L'essayer, ce n'est pas l'adopter, mais c'est tout de même l'apprécier. A vous de voir si il a une chance de combler un vide dans votre panoplie. Si c'est le cas, vous aurez un bel objectif qui ne devrait pas souvent vous laisser en panne de belles photos. Moi je passe mon chemin...

 

N'hésitez pas à partager en commentaires vos avis qui ne manqueront pas éventuellement de se différencier du mien, car y a-t-il deux photographes identiques ?

Quelques photos prises avec le Sigma Ex 85mm f/1,4 HSM

Retrouvez les tests complets des autres sites sur cet objectif :

 

Le Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM :

testé chez LensTip

testé chez Photozone
testé chez SL-Gear

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Alex (mardi, 24 octobre 2017 18:10)

    Bonjour,
    la distance mini de map de 85cm n'est pas pire que celle de tous les autres 85mm, si on la considère comme un défaut c'est qu'effectivement on recherche plutôt un macro type 90/100/105mm de Canon, Nikon, Tamron ou Sigma. En revanche, à ce prix en comparaison des autres 85mm f/1.4, ce Sigma est d'un rapport qualité/prix excellent. Même l'absence de stabilisation n'est pas si gênante pour des portraits, on shoote rarement au-dessus de 1/125ème donc il vaut mieux avoir un boitier qui monte bien en ISO ou ajouter de la lumière que de se reposer sur une stab.

  • #2

    Beanico (mardi, 24 octobre 2017 19:03)

    Sans compter que comme je le pressentais le prix en occasion est en train de baisser et on le trouve facilement en dessous de 500€ maintenant. Du coup le rapport qualité prix est très bon. Pour mon utilisation, c'est clair qu'entre grande ouverture et distance de mise au point, mon choix va vers les objos macros. C'est le cas en 50mm et c'est le cas en 100mm. Du coup le 85mm faisait un peu doublon avec le 100 macro. Il n'en reste pas moins un très bon objectif. Mais bon, on ne peut pas mettre tous les bons objectifs dans son sac...