· 

Test du Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO


Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO


Intro

C'est donc le deuxième test d'objectifs macrode 180mm. Après le Tamron (test à lire ici), c'est donc le tour du  Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO de passer son examen de passage. Je vous rappelle que mon problème avec le Tamron, à l'origine, est l'incompatibilité avec les boitiers hybrides Canon. Le Sigma, sur le papier, avec son autofocus HSM ne pose pas ce genre de souci. Il est donc de suite mieux armé pour rejoindre mon sac. Mais à part ça, que vaut-il en terme d'utilisation et de résultat photographique ?
C'est ce que nous allons voir !

Mon avis sur les caractéristiques techniques

La première caractéristique d'un objectif 180mm macro est sa taille. Celui-ci est un objectif imposant de près de 18cm de long pour plus de 900g. On est clairement très au dessus des objectifs macro de focale traditionnelle. En fait on est grosso-modo à la taille d'un 70-200, ce qui est assez logique pour un 180 mm.

 

Vous pouvez retrouver toutes les caractéristiques chez LensTip :  Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO

 

La focale :  180mm, on se place clairement dans le monde du télé-objectif avec donc cette caractéristique macro en plus. C'est un peu exclusif, mais pour qui aime les longues focales, c'est assez idéal.

 

L'ouverture :  f/3.5, c'est une ouverture peu habituelle. C'est mieux que f/4.0 mais moins bien que f/2.8 ! Voilà j'ai tout dit... en fait tout va dépendre de la capacité en termes de piqué à pleine ouverture.  Parlons aussi de la possibilité de fermer jusqu'à f/32. C'est toujours sympa d'avoir cette possibilité pour un objectif macro.

 

L'autofocus :  La motorisation de l'AF est de type hypersonique (HSM), c'est donc un gage de rapidité de mise au point. Toutefois, sur un objectif macro, qui plus est sur un 180mm, la plage de mise au point est longue et passer de l'infini à la position macro prend un certain temps. Donc c'est plus rapide que le Tamron, mais cela reste un AF relativement lent, surtout quand il rate le bon point.

 

La distance mini de mise au point :  46cm, là clairement, c'est le gros avantage d'un macro 1:1. Pour comparer, un 70-200 tourne aux alentours de 1m de distance mini. C'est très pratique car on se sent moins limité en terme d'usage. Cela amène une versatilité indéniable.

 

La stabilisation :  Pas de stabilisation sur cet objectif. cela manque parfois dans certaines conditions de photo, mais pas forcément en macro où les stabilisations sont moins efficientes. 3 des 4 objectifs 180mm que nous allons explorer n'ont pas non plus de stabilisation.

 

Accessoires fournis : Cet objectif est doté d'un pare-soleil relativement encombrant !

 

Mon avis sur la qualité optique

Etrangement, ce Sigma 180 macro f/3.5 a été plus testé que son homologue Tamron, alors que Tamron bénéficie d'une grande réputation dans la macro. Ainsi, LensTip et Photozone ont publié des rapports de tests sur ce Sigma. Pour lensTip, le résultat est mitigé avec un piqué peinant à atteindre les 38 lpmm (et juste 34 à pleine ouverture). C'est faible sur le papier, même si cela a été fait sur un ancien capteur qui donne de moins bons résultats. Mais les haut piqués donnent largement plus de 40. Pour Photozone, au contraire, le piqué est de bon à excellent. Mais là aussi, on est sur un très vieux capteur (seulement 8Mp). 

 

Bref, il est bon d'aller analyser une petite série d'images pour se faire une idée. A noter (et c'est la première fois sur mon site) que le test a été réalisé sur boitier hybride (le Canon Eos RP dont le test est à lire ici) derrière une bague d'adaptation Canon.

 

 

Franchement, c'est un piqué moyen que nous avons là. Il n'est pas mauvais, mais il est loin de l'excellence. Je rejoins donc largement les conclusions de LensTip, et je ne vois que peu d'amélioration en fermant. De la pleine ouverture à f/16, on a à peu près les mêmes résultats. Au moins, il est constant. A f/32, ça se dégrade largement, mais c'est normal, il n'y a bien que le vieux Sigma 50 macro f/2.8 (test à lire ici) qui savait faire cela !

 

Pour le vignetage, c'est plutôt bien maitrisé, même s'il est visible au plus grandes ouvertures. Le bokeh maximum est bien entendu très prononcé, mais la faible profondeur de champ sera parfois plus un défaut qu'un avantage. Le grossissement maximum est très important, mais ne va pas plus loin que les autres objectifs macro 1:1.

 

 

Un tel objectif semble destiné à la macro principalement, mais n'oublions pas que c'est aussi un objectif capable de faire du portrait. Il a la particularité de permettre des rapprochés importants tout en restant à une distance raisonnable du modèle. Étonnamment, le Sigma s'en sort ici mieux que sur le toit avec un piqué bien meilleur avec cette fois un gain visiblement plus net en fermant un tout petit peu. A priori, la distance rapprochée serait un point mis en avant sur cet objectif, qui, après tout, reste un objectif macro...

 

 

Ci-dessous quelques exemples :

Le match contre le Tamron SP AF 180 mm f/3.5 Di LD (IF) Macro

Le test complet du Tamron est à lire ici.

 

Pour commencer ce match, parlons des caractéristiques physiques. Pour le poids, 25g de plus pour le Sigma, sur plus de 900g, cela ne fera pas beaucoup changer la balance (sic !). Par contre, le volume du Sigma est lui bien supérieur avec 1,5 cm de plus en longueur, ça, ça compte quand il faut lui trouver une place dans le sac. A contrario, le Sigma est doté d'un autofocus moderne ultrasonique (HSM) alors que le Tamron dispose d'un moteur pas à pas, la préhistoire de l'autofocus. Là aussi, à l'usage, cela fait une différence. Par exemple, vous ne ferez pas de suivi avec le Tamron, et il est difficile de mettre l'Af en continu. Et en plus, il fait un bruit très important. Je souligne également que l'AF du Tamron est incompatible avec les boitiers hybrides Canon. Donc en passant sur l'EOS Rp, je me suis vu dans l'obligation de tout faire en manuel. A ce moment là, le Sigma est devenu l'option la plus crédible.

 

Donc avantage à Sigma sur le papier, avant même de commencer à faire des photos, surtout que le prix en occasion de ces deux cailloux est finalement très proche. Il est donc grand temps de comparer les qualités optiques. Je ne reviens pas sur le grossissement, il est forcément identique (rapport 1:1) et à l'usage effectivement, je n'ai pas remarqué de différence. Un tableau comparatif permet de mesurer l'écart entre les deux objectifs :

 

 

Ainsi, sur le test du toit, la victoire de Tamron est écrasante. Il semble même y avoir un monde d'écart ! Toutefois, sur le test du portrait, c'est encore une fois beaucoup moins flagrant, voire parfois à l'avantage du Sigma. En voici un exemple :

 

 

Il n'est donc pas aisé de déclarer un vainqueur à ce match. Chacun a des avantages sur l'autre. Le Tamron garde à mon avis un meilleur piqué général quand le Sigma possède un autofocus moderne. Je rappelle aussi que l'Af du Tamron n'est pas compatible avec les boitiers hybrides Canon. Donc si vous avez un Canon hybride ou si vous comptez en acquérir un, le Sigma est clairement l'objectif à privilégier (Il faudra aussi étudier le cas du Canon 180mm f/3.5 L USM Macro (test à venir) mais il est plus de deux fois plus cher, même en occasion), sinon, ce sera peut-être le fait de trouver un bon prix en occasion qui pourra faire la décision. Pour conclure ce match, je précise tout de même que j'ai largement préféré le couple Tamron 180 + Canon Eos 5D4 au couple Sigma 180 + Canon Eos RP, mais c'est subjectif.

 

 

Mon avis sur le terrain

Comme vous avez certainement pu le remarquer depuis le début de ce test, je reste un peu sur ma faim avec ce Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO. Loin d'être un mauvais objectif, je n'arrive pas non plus à le trouver excellent. L'autofocus est agréable et moderne, mais cela reste un AF de macro, donc avec une course longue (sans utiliser le limiteur) et une réactivité moins bonne que les objectifs normaux. Cela limite un peu à l'usage l'avantage par rapport au Tamron. L'accroche est bonne, mais pas parfaite non plus sur l'EOS RP. Je ne l'ai pas testé sur un Réflex standard à visée optique, peut-être y est-il un peu plus à son aise. Ce qui m'a aussi posé un peu de soucis est l'encombrement dans le sac. 1,5 cm de plus, cela ne parait pas beaucoup, mais c'est un accessoire qui perd sa place. Le pare-soleil est très encombrant aussi (ce qui là aussi prend de la place dans le sac). A part ça, ce n'est pas un objectif difficile à vivre, il fait plutôt bien ce pourquoi il a été conçu, mais parfois, il m'a semblé que les images sorties manquaient quand même de "croustillant" par rapport au Tamron qui m'avait impressionné de ce côté-là.

 

Quelques photos prises avec le Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO :

 

Ma conclusion

Ce Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO est donc le deuxième objectif macro de 180mm a être testé ici. C'est globalement un très bon objectif, comme le sont souvent les objectifs macro. Toutefois, il n'est pas exempt de défauts. En particulier, il y a un manque de piqué par rapport à la concurrence dans certaines conditions. Pour conclure mon propos, je rappelle qu'un objectif macro de 180mm est un objectif un peu à part. Il permet bien entendu de faire de la macro 1:1 en restant plus éloigné du sujet et c'est particulièrement utile pour les insectes, particulièrement les farouches. Mais c'est aussi un téléobjectif de près de 200mm qui ouvre relativement grand (f/3.5). C'est donc un objectif très versatile, mais qui fait payer cet avantage par un encombrement et un poids importants.
Si ce type d'objectif vous tente, allez-y ! C'est aussi un outil qu'il faut prendre le temps d'apprivoiser, mais qui est un bon support créatif. Devez-vous opter pour ce Sigma ? C'est difficile à certifier. Face au Tamron, il tient la route, mais n'est pas meilleur. Si vous êtes sur boitier numérique traditionnel, le choix devra se faire  en fonction des avantages et des inconvénients. Par contre si vous êtes orienté vers les boitiers hybrides, le Sigma est le meilleur choix entre les deux (mais un peu par faute de combattant !) ouo alors, il faudra se tourner vers le Canon 180mm, mais là on parle d'une autre gamme de prix !

Retrouvez les tests complets des autres sites sur cet objectif :

 

Le Sigma 180 mm f/3.5 EX DG HSM Macro APO :

testé chez LensTip
testé chez Photozone

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    EriK Erik (mercredi, 01 septembre 2021 12:36)

    Bonjour,
    Je viens de vendre mon Sigma 180mm f3.5 macro car je ne l'utilise pas assez souvent.
    J'utilise plutôt mon Sigma 105mm f2.8 macro couplé éventuellement avec un Sigma TC EX DG 1.4X.
    Ceci dit, très bon test concernant le Sigma 180mm f3.5 macro.
    Bonne journée

  • #2

    Beanico (mercredi, 01 septembre 2021 14:00)

    Merci du retour.