· 

Test du Canon EF 17-40 mm f/4.0 L USM



Canon EF 17-40 mm f/4.0 L USM


Intro

Voilà un objectif qui possède une grande réputation ! Il est relativement vieux au catalogue Canon et a été remplacé par des 16-35 depuis pas mal de temps. On le trouve tout de même toujours neuf, mais c'est bien en occasion qu'il est intéressant car d'un prix raisonnable (400€). Il s'agit d'un grand angle pour Full-Frame. Bien entendu, on peut l'utiliser sur APS-C, mais il n'a que peu d'intérêt, les spécifiques 18-55 ou 17-50 spécialisés pour APS-C étant souvent bien meilleurs !

Mon avis sur les caractéristiques techniques

La première caractéristique intéressante de cet objectif est sa relative compacité (pour un objectif Full-Frame). Sachant qu'en ce qui me concerne, le grand-angle n'est qu'un objectif secondaire, le poids plume et le faible encombrement ont beaucoup compté au moment de le mettre dans le sac. La qualité de finition est bonne (c'est une série L) mais pas exceptionnel. Dernier point, le pare-soleil est d'un diamètre énorme (c'est le soucis d'un grand angle) et du coup, il restera toujours dans la boite, cela fait presque doubler la place nécessaire dans le sac...

 

Vous pouvez retrouver toutes les caractéristiques chez LensTip : Canon 17-40 mm f/4 L USM.

 

Le range :  17-40mm, c'est souple en terme d'utilisation puisque l'on rejoint les focales standards. A 17mm, il ne faut pas négliger les distorsions qui seront éventuellement un problème en photo d'architecture ou même de groupes quand on n'a pas de possibilité de recul. Au niveau de l'angle de vue cela donne un angle de vue de 103° en diagonale sur le 5DIII. A titre de comparaison, une focale de 24 (grand angle de mon zoom standard) ne donne que 84° d'angle de vue, d'où l'utilité d'un tel objectif en plus du standard (car 20° de plus, cela élargit sérieusement le point de vue). Le fait d'avoir un zoom qui va jusqu'à 40mm permet de le laisser vissé au boitier dans de plus nombreuses situations.

 

L'ouverture :  f/4, c'est moyen, mais en paysage on va souvent utiliser une ouverture de f/8, donc ce n'est pas forcément trop limitant dans ce type d'utilisation. En conditions de faible lumière, le f/2.8 manque et le fait que le piqué à f/4 soit moyen n'aide pas non plus.

 

L'autofocus :  équipé d'un moteur USM, il est rapide et précis, mais pas autant que les dernières générations. Pas grand chose de plus à dire. Il fait son boulot et plutôt bien.

 

La distance mini de mise au point :  28cm, c'est dans la moyenne, donc rien à rajouter.

 

La stabilisation :  Pas de stabilisation, mais sur un grand angle le besoin est moins évident. En effet, le flou de bougé est beaucoup moins sensible qu'en téléobjectif. Sachant que la stabilisation a l'inconvénient d'ajouter du poids et du volume... Pas sûr que cette absence soit un point réellement négatif.

Mon avis sur la qualité optique

Le piqué n'est pas forcément parmi les meilleurs. Toutefois, c'est loin d'être mauvais. Il n'atteint pas les 40lpmm mais dépasse tout de même les 35lpmm sur les tests de LensTip. Le DxoMark est seulement à 21 avec piqué à 15. On est bien en présence d'un bon objectif mais pas excellent en terme de qualité optique.

 

Les images tests vont ci-dessous illustrer ce propos.

 

Alors on constate effectivement un piqué en retrait à 17mm, à pleine ouverture. C'est beaucoup moins sensible à 40mm. Il est donc clair que si l'utilisation principale est en grand angle (ce qui est mon cas), cela va pénaliser encore un peu l'objectif avec une obligation de fermer à f/5.6 pour profiter pleinement des qualités optiques de ce 17-40.

 

Sur la série ci dessous, on a un aperçu du vignetage produit. A 17mm, il est assez important à pleine ouverture (f/4.0) et est encore bien visible à f/5.6. Ce point est toujours à relativiser un peu avec les possibilités de post-traitement. A 40mm, encore une fois, les résultats sont de bonne tenue.

Il reste à donner un aperçu du bokeh maximum que l'on peut obtenir avec le Canon EF 17-40mm f/4.0 L USM. Il est forcément limité par une faible ouverture et une distance de mise au point commune. Il est bien entendu plus prononcé à 40mm.

Dans l'expérience qui fut la mienne, malgré ses défauts, il m'a tout de même été fort utile et les images faites avec sont tout à fait correctes. Toutefois, c'est bien le petit manque de croustillant sur l'image (confirmant les tests faits avec) qui fait que j'ai cherché à trouver meilleure optique.

Le match contre le Sigma 20mm f/1.8 EX DG Apo

Il est forcément éclairant de comparer ce zoom à celui qui l'a remplacé dans mon sac, le Sigma 20mm f/1.8 EX DG Apo (test à lire ici). Nous ne comparons pas ici l’utilisation ou la versatilité de ces deux objectifs, vous pouvez retrouver mes avis sur ces points tout au long des deux articles les concernants. Il s'agit bien ici de ne comparer que le rendu optique. Le 17-40 a donc été réglé à 20mm.

Il ne fait ici aucun doute que le Sigma s'en sort mieux. Il n'y a qu'à f/11 que le piqué est réellement comparable. Toutefois, l'écart n'est pas non plus si grave et dès f/5.6 on est très proche. Malgré tout sur les bords de l'image, les conclusions sont les mêmes (voir les deux dernières images).

 

On peut également comparer le vignetage, c'est sans commentaire, le Sigma étant un objectif ouvrant très grand, quand on le ferme à f/4.0, il ne présente plus ce genre de défaut... Sur l'image rendue par le 17-40, les coins sont quand même très assombris ! La dernière image vous permet également de comparer les Bokehs maximums respectifs, et là aussi l'écart est énorme ! Victoire finale de ce match sans appel : le Sigma est déclaré vainqueur par KO !

Le match avec le Canon EF 35mm f/2.0 IS USM

Etant donné la versatilité de ce 17-40, il m'a paru intéressant également de le comparer à un objectif standard. Et quitte à choisir, autant prendre celui que j'utilise le plus : le Canon EF 35mm f/2.0 IS USM (test en préparation). Comme nous l'avons vu précédemment, le 17-40 se tient plutôt bien à 40mm. Alors tient-il la comparaison avec notre mètre étalon des focales standards ? Le match ci-dessous :

Nous déclarerons une fois encore le Canon 17-40 battu. Néanmoins, il souffre beaucoup moins de la comparaison avec le 35 IS... Il est même plutôt étonnant... Comme il était réglé à 40mm, vous pouvez également juger de la différence de grossissement entre 35mm et 40mm. Cela ne fait finalement que confirmer l'excellente qualité optique du 17-40 en utilisation à 40mm.

 

 

Mon avis sur le terrain

C'est un bon compagnon et dans les nombreux zooms grand-angles que j'ai pu essayer, ce fut le meilleur compromis entre qualité et encombrement. La grande versatilité du range est très agréable au quotidien. Quand il est sur le boitier, on ne se sent pas limité. Dehors, pour du paysage, super, mais dès que l'on rentre en intérieur, dans des situations de faible éclairage, les limitations apparaissent vite. La faible ouverture et le manque de stabilisation rendent vite les prises de vues aléatoires !  D'autre part, la création d'images sortant un peu de l'ordinaire sont également difficiles, peu de bokeh, et distance de mise au point finalement un peu longue dans certains cas. Je vous invite une fois de plus à découvrir le Sigma 20mm Ex pour ses aptitudes dans ce domaine !

Ma conclusion

Voilà un objectif qui me laisse un avis mitigé. D'abord c'est le meilleur zoom grand angle que j'ai testé si l'on met tout en balance. Pourtant, à part l'encombrement et le poids qui sont un gros point fort, tout le reste est plutôt dans la bonne moyenne, mais jamais dans l'excellence. C'est là tout le mitigé. Moi qui cherche toujours un certain piqué d'image, j'ai été un peu frustré. Mais j'ai quand même préféré garder ce 17-40 F/4 plutôt que le Tokina 16-28 f/2.8 (test ici) de bien meilleure qualité optique mais trop encombrant pour un objectif qui ne sert que pour faire quelques pourcents de mes photos.

 

Il faut également remarquer sa très bonne tenue à 40mm qui en fait finalement un très bon objectif standard ! C'est un comble pour moi qui cherchait un grand angle... C'est là qu'il est le moins à l'aise, et dans les focales standard, j'ai trouvé mieux... Alors il appartient à chacun de choisir, cet objectif est un bon compromis avec un prix modéré, mais j'ai finalement choisi de passer à une focale fixe, moins souple d'utilisation, mais avec un bon compromis poids, encombrement, qualité d'image et ouverture (j'ai choisi le vieux Sigma 20 mm f/1.8 DG Ex (test ici)).

Quelques photos prises avec le Canon EF 17-40 mm f/4 L USM


pour résumer...


le Canon EF 17-40mm f/4.0 L USM

Ce que j'ai adoré

- l'encombrement et le range

 

Ce qui est bien

- l'autofocus

- la bonne qualité d'image

Ce que j'ai détesté

- rien

 

Ce qui n'est pas terrible

- l'ouverture à f/4.0

- le manque de croustillant des images

Objectifs testés que je préfère à celui-ci

- Sigma 20mm f/1.8 Ex DG Asphérical RF ( test ici )

 


Retrouvez les tests complets des autres sites sur cet objectif :

 

Le Canon EF 17-40 mm f/4 L IS USM :

testé chez LensTip

testé chez Photozone
testé chez SL-Gear


Ces tests peuvent aussi vous intéresser

 



Écrire commentaire

Commentaires: 0