· 

Test du Soligor / Kenko Tele-Converter 1.7x


Préambule - Lors de ce test, pour simplifier les comparaisons et comme 8 autres multiplicateurs seront testés, je donne ici la valeur d'ouverture et la focale imposées à l'objectif sans tenir compte de la présence du multiplicateur. En réalité, la présence du multiplicateur modifie ces valeurs, pour faire simple, ces valeurs sont également multipliées par le facteur du multiplicateur (ici 1,4x). Ainsi, un 100mm f/2.8 devient en réalité un 140mm f/4.0. Vous retrouverez plus de détails sur le fonctionnement d'un multiplicateur sur la page de présentation qui leur est consacrée :

les multiplicateurs de focale.

 

Le test du grand vainqueur de ce comparatif : Kenko 1,5x Téléplus MC DG


Soligor / Kenko Tele-Converter 1.7x


Intro

Ce multiplicateur de focale est assez particulier. En effet, la plupart des marques et en particulier Canon ne fabriquent que deux rapports de grossissement, 1,4x et 2x. Or Soligor propose un rapport de 1,7x. Il se rapproche clairement plus du 2x que du 1,4x dans son comportement. Ce rapport induit une perte d'ouverture de 1 + 2/3 de stop. (pour rappel, le 1,4x ne fait perdre qu'1 stop et le 2x en fait perdre 2). La fabrication de ce multiplicateur est clairement d'origine Kenko (c'est à dire le groupe Tokina, Hoya et Kenko). Je n'ai pas réussi à clarifier la situation de l'optique. En effet, toute la partie mécanique est fabriquée par Kenko, reste à savoir si la partie optique est d'origine Soligor ou Kenko. Dans mes recherches, j'ai trouvé des avis très divergents... Ce multiplicateur est également proposé sous la marque Promaster et c'est visuellement également le même...

 

Un tel rapport de grossissement me paraissait très intéressant sur le papier. Avec l'encombrement d'un 1,4x, on s'approchait du grossissement d'un 2x... Génial ! Oui, mais comme toujours en photographie, les miracles... En fait comme on va le voir dans le test, on a bien l'encombrement d'un 1,4x, mais avec tous les inconvénients d'un 2x et une qualité d'image qui souffre des compromis qu'impose la compacité du produit. Mais laissons place à des arguments plus objectifs !

La compatibilité

La conception :  Ce multiplicateur est le champion de l'encombrement. Il est beaucoup moins épais que le Canon Extender 1,4X II (test ici). D'autre part, la lentille frontale ne dépasse pas du tout et ainsi, il pourra s'associer à tous les objectifs EF et même EF-S ! Là on a un très bon point. La compatibilité est donc fort bonne !

La largeur de la lentille peut paraitre relativement faible, mais en fait le cylindre optique étant très court, le vignetage va plutôt être bien maitrisé.

Au final, la compatibilité mécanique est la meilleure de cette série de tests, mais il en sera de même avec tous les Kenko !

 

L'autofocus - Pour l'autofocus, ce Kenko s'en sort plutôt bien ! Toutefois, sur le Canon EF 135mm f/2 L USM, c'est assez moyen et cela patine souvent et sur le Tamron 150-600mm f/5.6-6.3 VC USD G2, l'autofocus fonctionne à 150mm ce qui est une vraie bonne nouvelle, mais à 600mm, l'ouverture glissante fait que l'on dépasse les capacités du 5DIII pour faire le point (f/8...), et dans la pratique, c'est quand même souvent à 600mm que l'on utilise le multiplicateur ! Les tests c'est bien, mais il faut être pragmatique ! 150mm x 1.7 = 255mm, votre 150-600 le fait sans aucun multiplicateur... En liveview, l'AF fonctionne en 600mm.

 

Aucune info n'est transmise au boitier, il doit donc analyser les paramètres avec les informations de l'objectif, sans pouvoir tenir compte de la présence de ce complément. En pratique, il ne s'en sort pas si mal, mais parfois, il faut un peu décaler l'exposition.

 

Ci-dessous, un tableau résumant la compatibilité de Télé-Converter Soligor / Kenko 1,7x.

Mon avis sur la qualité optique

Alors voyons ce que cela donne sur le terrain et sur les images tests. Le vignetage est bien maitrisé. Pour le piqué, c'est clairement exploitable, mais les crops à 100% montre bien un manque de piqué que l'on ne retrouve pas avec les autres multiplicateurs testés.

Le piqué -  Quel que soit l'objectif testé, il n'y a aucun doute : l'image est dégradée. Elle est tout à fait exploitable, mais la sensation qui ressort de l'image entière ne résiste pas au crop 100%. On est clairement en retrait de l'utilisation du multiplicateur Canon Extender 1,4x II (test ici), c'est moins flagrant en le comparant au Sigma Télé-Converter 1,4x Ex DG (test ici), mais il parait également un peu en retrait.

Le vignetage - A la vue de ces tests, le vignetage dû à ce multiplicateur semble vraiment très faible voire inexistant. C'est encore un bon point pour lui.

 

Le match - Il est très instructif de comparer ce Soligor au Sigma 1,4x Ex DG. Le premier point, c'est bien sûr de comparer le grossissement. 1,7x par rapport à 1,4x, et bien c'est toujours ça de plus... Sur un 600mm, cela donne un 1020mm (tout de même) contre un 840mm pour le Sigma Bien entendu, plus la focale est importante et plus la différence entre nos deux multiplicateurs est flagrante. Toutefois, il ne parait pas indispensable d'opter forcément pour le 1,7x... Dans mon cas avec les 22 millions de pixels du Canon Eos 5D Mark III (test ici), il suffit d'un léger recadrage (à 19 millions de pixels) pour obtenir un grossissement similaire.

Alors, départager ces deux multiplicateurs n'est pas si aisé... A vous de choisir entre grossissement un peu plus important et qualité un peu meilleure (en particulier à 600mm)... Reste la compatibilité bien plus importante du Soligor par rapport au Sigma et la possibilité d'avoir l'AF en visée en partie sur le 150-600 G2. Si il faut l'utiliser sur un 150-600 G1, le Sigma va avoir l'autofocus qui fonctionnera de bonne manière...  Le vignetage est peut-être un tout petit peu plus prononcé avec le Sigma, mais ce ne sera pas un critère prépondérant. Bref, je les renvoie dos à dos, d'autant plus que le prix en occasion est du même ordre...

Ma conclusion

Pour conclure, ce Soligor / Kenko Tele-Converter 1,7x possède quelques atouts. D'abord, il grossit plus que les traditionnels 1,4x. Ensuite, sa compatibilité est très bonne, on peut l'associer à quasiment tous les objectifs. Pour autant, comme nous le verrons dans les tests suivants, c'est la construction Kenko qui en est responsable, et nous retrouverons cette compatibilité avec tous ses cousins. Et effectivement, avec les Kenko 1,4x, on peut espérer (ou rêver...) obtenir les avantages réunis du 1,7x Soligor et du Sigma 1,4x... A découvrir prochainement...  Personnellement, j'ai toujours fait le choix du 1,4x car la qualité d'image supérieure permet de recadrer au niveau d'un 1,7x sans perte trop importante de pixels (on passe de 22 Mpixels à 19 Mpixels et souvent je descends bien en dessous de cela dans mes recadrages).

Retrouvez les tests des autres multiplicateurs sur beanico-photo :

 

Les multiplicateurs de focales

 

Le test du grand vainqueur de ce comparatif : Kenko 1,5x Téléplus MC DG

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Ifnm Ghislain (mercredi, 29 août 2018 22:24)

    Bonjour j'ai testé très rapidement ce 1.7x suite à une rencontre avec un photographe qui en avait un dans son sac, le test sur le 150-600 G2, l'AF fonctionne sur toute la plage mais le gros problème c'est le temps de la mise au point dans la plage entre +/- 400 à 600 il patine vraiment beaucoup contrairement au Kenko 1.5X qu'on peut comparer au Tamron 1.4X dans tous les cas le bon compromis c'est le Kenko 1.5X qui a une qualité d'image mieux que le Tamron, pour la qualité du Soligor 1.7x difficile de me prononcer sur un test aussi court mais en regardant le peu de photos je pense que le Kenko 1.5X passe devant. Il me semble que tes résultats sont un peu différents mais je pense qui cela peut venir des boîtiers et des objectifs mais aussi du 1.7X il est difficile de savoir si durant sa sortie sur la marché il y a eu des mises à jours, comme certains fabricants le font.

  • #2

    Beanico (mercredi, 29 août 2018 22:34)

    Grand merci pour ce commentaire, si d'autres ont des retours sur le 1,7x, cela ne sera pas inutile...