· 

La Lune, éclipses à Oléron


Ces autres reportages pourraient vous intéresser....

 

 

 

Oléron en lignes parallèles

 

Les Oiseaux d'Oléron

 

 

Le Futuroscope

par le détail



La Lune, éclipses à Oléron


le 16 Juillet 2019 - Eclipse Partielle


 

Une éclipse partielle n'est jamais aussi spectaculaire qu'une totale mais c'est bien plus fréquent, pourtant, c'est toujours une occasion unique de se pencher sur l'astre le plus proche de notre Terre, son satellite naturel : la Lune. Encore une fois, c'est dans le ciel de l'île d'Oléron que j'ai pu saisir ces images. 

 

Pour commencer, 3 jours avant, s'est produit une conjonction Lune Jupiter intéressante. Cela m'a donné l'occasion de saisir pour la première fois Jupiter de manière reconnaissable, et un peu par hasard de tomber sur Saturne qui était très proche dans le ciel à ce moment là.  (Sur la photo ci-dessous, le petit point en bas à droite, c'est Jupiter)

 

 

D'un point de vue technique, pour obtenir les "gros plans" des planètes, j'ai utilisé le Canon 5D Mark IV, le Sigma 100-400mm f/4.5-6.3 OS C + le Canon Extender 2X II + le Canon Extender 1,4X II. Cela permet d'atteindre une focale de 1120mm avec stabilisation. Les photos ont été faites à mains levées, mais avec les coudes posés sur un rebord de fenêtre... C'est bien la première fois que je parviens à un tel résultat ! Il y a eu beaucoup d'essais et un gros travail sur DXO Photolab...

 

Passons donc à ce dernier 16 jullet 2019 pour l'éclipse partielle de Lune. Elle a commencé à la tombée de la nuit, et un petit voile nuageux donne un effet supplémentaire aux photos... On distingue nettement l'ombre de la Terre sur le disque lunaire.

 

 

L'avant dernière photo présente le maximum de l'éclipse et la dernière montre la fin de l'éclipse avec l'ombre de la Terre qui relibère notre pleine lune de la nuit. Toutes ces photos sont réalisées avec le Sigma 100-400 déjà cité (et dont le test est en préparation) associé aux Extender Canon (1,4x ou 2x)

 


le 27 Juillet 2018 - Eclipse Totale


Si les éclipses de Lune ne sont pas forcément rares, celle-ci était particulière. C'est la seule de cette importance pendant le XXIème siècle. Autant dire qu'il ne fallait pas la rater. Encore devait-on avoir la chance d'avoir un ciel sans nuages... J'étais à l'île d'Oléron et si la première moitié s'est déroulée avec ciel couvert, j'ai eu la chance que le ciel se dégage en toute fin de période d'éclipse totale. Sur certaines photos, les nuages sont encore présents, comme sur cette première en toute fin d'éclipse totale.

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

Ensuite, pendant toute la 3ème partie de l'éclipse, la partielle amenant le retour de l'éclairage par le Soleil pendant que la Lune sort du cône d'ombre projeté par la Terre, le ciel alterna entre nuages et ciel découvert. Cela m'a permis de réaliser une belle série de clichés, dont voici un extrait.

 

D'un point de vue technique photo, tout cela n'est pas toujours aisé. Il va falloir tout basculer en mode manuel, fixer les ISO. J'ai fait la plupart des photos en ISO6400. Avec le Canon 5D Mark IV, la montée en bruit est très impressionnante, avec un post-traitement anti-bruit en plus, on obtient des photos quasiment sans bruit avec un noir bien profond. En terme d'objectif, c'est le Tamron 150-600 mm f/5-6.3 Di VC USD G2 (test à lire ici) associé au multiplicateur Kenko 1,5x Téléplus MC DG (test à lire ici).  Avec les derniers boitiers Canon (7DII 5DIII 5DIV et certainement d'autres), la gestion du bruit permettra ce genre de photo de nuit.

 

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

Pour une fois je n'étais pas tout à fait à main levée, puisque j'avais les coudes posés sur un rebord de fenêtre. Bien entendu, la stabilisation était activée ! Cela fait donc une focale de 900mm ! Pas mal ! Pour l'ouverture, j'ai oscillé entre f/6.3 (pleine ouverture) et f/8. Je rappelle qu'en réalité avec le multiplicateur, cette valeur est celle affichée dans le viseur, mais l'ouverture réelle doit être augmentée d'un stop et 1/3 (voir l'explication sur les multiplicateurs ici).

 

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

Pour la vitesse, on tâtonne... Si on déclenche à haute vitesse, on exposera correctement la partie éclairée de la Lune, mais la partie éclipsée sera invisible, si on déclenche à petite vitesse, on crame la partie éclairée, mais on expose correctement la partie éclipsée (les deux photos ci-contre sont l'exemple de ce dilemme). En post-traitement, j'ai effectué un Crop (recadrage) de 30Mp à 10Mp.

 

Cela laisse une image très exploitable en impression avec une très belle qualité. Le photographe, c'est une chose, mais sans matériel adapté...

 

Voici la fin de l'éclipse, en exposant cette fois la partie éclairée.

 

Un petit point technique, la forme arrondie lors de l'eclipse n'a pas la même origine que lors des phases de la Lune. Lors de ces dernières, c'est seulement la forme shérique de la Lune qui en est à l'origine, alors que dans le cas de l'éclipse, c'est également la forme sphérique de la Terre qui se projette sur la sphère lunaire. Des sondages montrant qu'une partie importante de la population française croient encore que la Terre est plate, il n'est pas inutile de rappeler que l'éclipse est aussi un moyen d'observer la rotondité de notre planète de visu, ce n'est pas si souvent que l'on peut le faire ! D'un autre côté, cela a permis à certains de croire alors que la Terre était ronde mais plate comme une pizza... Bref...

 

Pour l’afficher sur écran, on peut croper encore plus serré. Voici deux photos cropées. On arrive tout de même à la limite optique de notre appareil... La première est sous lumière d'éclipse et a forcément été faite à très petite vitesse (1/8e s, vive la stabilisation...), La seconde, en fin d'éclipse bénéficie du meilleur spot de lumière de notre système solaire, notre Soleil, la vitesse est donc meilleure (1/350e s).

 

J'ai parlé de passages nuageux, j'en ai profité pour faire quelques clichés plus généraux, des clichés d'ambiance.

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr
Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

 

D'ailleurs, ce petit point rouge en bas de la dernière photo, c'est la planète Mars. Là les 900mm ne suffisent plus... Voilà ce que j'ai pu tirer de mieux !

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

 

Pour finir, je voudrais refermer ce reportage par quelques photos d'archives... Car la Lune, ce n'est pas la première fois que je la photographie... D'abord, en Bretagne à l'Automne dernier, vous la retrouvez en fin du reportage sur la campagne (lire le reportage ici), mais j'ai pu aussi faire quelques vues de Lune rousse en septembre 2015 (Canon 7D + Tamron 70-200 + Kenko 1,4x), on voit l'évolution de mon matériel à la différence de qualité de l'image....

Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr
Eclipse de Lune - 27 juillet 2018 - 27/07/18 - www.beanico-photo.fr

Ces autres reportages pourraient vous intéresser....

Oléron en lignes parallèles

Une vision de l'île d'Oléron un peu différente. Dans l'objectif de Beanico, des lignes parallèles. Des détails, des plages, des étals, à découvrir !

Les Oiseaux d'Oléron

Reportage photographique sur les oiseaux rencontrés au cours d'un séjour sur l'ile d'Oléron. Aigrette-Garzettes, Hérons, Cigognes, Hirondelles, Etourneaux, Moineaux, Goelands, Mouettes, etc...

 

 

Escapade sur l'île de Ré

Le temps d'un week-end de début Octobre, un reportage sur l'île de Ré, à l'occasion d'une rencontre / concert entre deux groupes de choristes Ré-sonance et le Choeur de l'Auxance.


Écrire commentaire

Commentaires: 0