· 

Test du Canon EF 40mm F/2.8 STM Pancake



Canon EF 40mm F/2.8 STM Pancake


Intro

Voici le test d'un objet étonnant dans le monde du réflex, un objectif pancake. Le mot pancake désigne sa forme ultra plate. Rendez vous compte, seulement 2cm d'épaisseur... On met ça dans la poche... On peut donc l'avoir tout le temps sur soi... Tout cela est assorti d'un prix très raisonnable... Alors que vaut un tel objectif d'un point de vue optique ? Peut-il devenir autre chose qu'un complément occasionnel dont sa seule taille justifierait sa présence dans votre sac ? A vous de vous faire une idée en lisant la suite de ce test.

Mon avis sur les caractéristiques techniques

Cet objectif pancake est donc un peu à part dans le parc des objectifs compatibles avec les boitiers Full Frame. Pour équiper les boitiers APS-C, il existe également un 24mm. Toutefois, notons que la société Voigtlander propose également des objectifs de ce calibre, mais qu'ils ne sont pas équipés d'autofocus.

 

Commençons par le poids, avec 130g, comment ne pas l'apprécier ? Et puis un encombrement de seulement 2cm d'épaisseur... La qualité ressentie sur la fabrication est très bonne, malgré sa légèreté on a bien l'impression d'être en présence d'un produit sérieux. Mais bon, tempérons déjà nos rêves... Quand vous lui mettez les deux bouchons, il prend vite de l'embonpoint... C'est juste pour le côté, je le mets dans ma poche...

 

Vous pouvez retrouver toutes ses caractéristiques chez LensTip : Canon EF 40mm f/2.8 STM

 

 

La focale :  40mm. Enfonçons les portes ouvertes, il se trouve que c'est un peu plus que 35mm et un peu moins que 50mm ! Voilà, on a tout dit. On hésite parfois entre 35 et 50mm; alors voilà, Canon a trouvé un compromis avec ce 40mm... En dehors de cela, on retrouve ici les avantages et le cadrage caractéristique d'un objectif standard.

 

L'ouverture :  f/2,8, pour un zoom ou pour un objectif macro, c'est bien, pour une focale fixe, en général, on attend mieux... Mais on ne peut pas tout avoir. Cela étant, comme nous allons le voir, il s'en sort plutôt bien dès la pleine ouverture.

 

L'autofocus :  le système STM de Canon est particulièrement efficace. Rapide et silencieux, cela le rend tout à fait compatible avec l'utilisation en vidéo (C'est la raison d'être des moteurs STM !). En photo, je n'ai pas grand chose à lui reprocher. A noter également la possibilité de se mettre en manuel avec une bague très très étroite, mais qui ne tourne pas avec la motorisation.

 

La distance mini de mise au point :  avec 30cm et un rapport de grossisement de 1:5.5, on n'est pas dans le domaine du macro, mais dans la pratique, on ne sera que peu géné par cette distance mini. Reste que il ne pourra en aucun cas remplacer dans votre sac, un objectif macro.

 

La stabilisation :  pas de stabilisation sur cet objectif, on se demande où ils auraient pu la loger...

Mon avis sur la qualité optique

Les faiseurs de tests calibré ont bien entendu étudier aussi le cas de notre pancake. Chez LensTip, on note que c'est un peu mou à pliene ouverture, mais dès f/4.0, on atteint un excellent score de 44lpmm au centre. Le DXO Mark atteint 31 et 22 en piqué. Là aussi, ce sont de bons résultats.

 

Bien entendu, il convient de jeter un œil aux images tests... Qu'en est-il de ce "mini" objectif monté sur un Canon Eos 5D Mark IV (test à lire ici). En premier, comme à mon habitude, je vous présente le test du toit :

 

 

Ce sont de très belles images, bien piquées que nous avons là. Et bien voilà, c'est dit ; notre 40mm se comporte donc très bien, même sur les bords ce qui me surprend d'ailleurs beaucoup, car avec une si petite lentille frontale, je craignais (visiblement à tort) que les coins d'image ne soient pas terribles... Il n'en est donc rien et c'est une bonne nouvelle !

 

Il reste que cette petite lentille produit quand même un fort vignetage. Il n'y a pas de miracle, même à f/8, il est encore perceptible. Ceci étant, si vous shootez en RAW, en post traitement, c'est quand même pas le défaut le plus difficile à rectifier !

 

 

Voici le grossissement que l'on peut atteindre avec notre Canon Ef 40mm f/2.8 STM, pour la proxi photo, ce ne sera pas gagné ! En dernier, le bokeh max atteint, ce n'est pas non plus phénoménal.

 

 

Pour résumer, le Canon EF 40mm f/2.8 STM est un très bon objectif mais il faudra composer avec un vignetage très au dessus de la moyenne. De plus sa conception légère et ultra plate s'accompagne de caractéristiques ne permettant pas d'obtenir des bokehs très doux. Il reste un très bon piqué dès la pleine ouverture et très homogène.

Ces quelques photos permettent également de se donner une idée du rendu réél.

Le match contre le Canon EF 50mm f/1.8 STM (et les autres 50mm)

Le match de ce test nous amène à un duel fratricide entre deux objectifs très similaires dans leur positionnement prix, même si le 40mm est un tout petit peu plus cher (même en occasion). Canon propose finalement deux petits objectifs standards. Peu de différence de focale, le 40mm offre un champ de vision un peu plus large, mais le 50mm sera plus adapté au portrait ! Le 40mm est plus fin et encore un peu plus léger que le 50mm, mais il ouvre moins... Ils sont par contre doté du même type d'autofocus avec un  anneau de mise au point manuelle de même petite taille. Bref, sur le papier, ils sont dos à dos.
Alors comparons les au niveau optique !

 

Que constate-t-on sur ce comparatif ? Et bien, on peut voir de bonnes images pour les deux concurrents, mais il y a quand même pas mal de différences. D'abord, on remarque la focale différente, cela produit des images plus ou moins serrées. On constate que le vignetage est plus important sur le 40mm (ce que nous avions remarqué dans l'absolu). Le piqué au centre est similaire et globalement est meilleur sur les bords pour le 40mm (et c'est vrai d'autant plus que l'on ouvre le diaphragme !). Pour le grossissement possible, c'est le 50 qui gagne mais de peu ! Pour le bokeh max, c'est une autre histoire, là, il y a victoire sans appel du 50mm avec son ouverture f/1.8 (c'est bien logique !). Il reste deux points à regarder de plus près : d'abord les aberrations chromatiques. Dans le test du 50mm, nous avions constaté un gros défaut de ce côté là. Qu'en est-il du 40mm ? Et bien il se comporte un peu mieux que le 50 à ouverture similaire. Bien sûr, je ne compare pas à f/1.8 où les aberrations sont très importantes pour le 50 mais le 40 ne propose pas une telle ouverture ! Donc avantage au 40mm !

 

 

Il reste également à comparer le piqué sur le bord à pleine ouverture du 40mm. On avait noté que le 50mm était particulièrement mou dans les coins. On confirme ici que le 40mm est bien meilleur sur ce point. (La photo présentée ici pour le 50mm est à f/1.8, le constat est le même à f/2.8, même si l'écart est moins grand).

 

 

Il faut donc conclure ce match ! Alors, il n'y a pas de grand vainqueur, mais bien deux objectifs avec des "objectifs" différents (sic !). Il est clair que le 40 l'emporte pour l'homogénéité de l'image produite (si l'on ne parle pas du vignetage qui se corrige aisément). Pour ses possibilités en terme de bokeh, c'est le 50mm qui l'emporte pour un côté plus créatif... Alors lequel choisir... Je serais tenté de dire aucun car le Sigma 50mm Art f/1.4 HSM (test à venir) possède toutes les qualités des deux réunies en un seul gros et cher objectif (mais c'est là tout son défaut !) et car le Sigma Ex 50mm f/2.8 Macro DG (test à lire ici) possède l'homogénéité et la créativité que lui procure le fait d'être un objectif macro (mais il n'est plus fabriqué et possède un AF préhistorique...). Alors que faire, et bien comme toujours, un choix !

 

Alors je vais comme d'habitude me positionner plus clairement. Pour moi, le poids, l'encombrement et le tarif font de ces deux objectifs des choix très raisonnables et très justifiés. Pour autant, à ce tarif, il faudra faire un choix. Ce choix devra tenir compte de votre pratique. Ainsi, pour le paysage, l'urbain, le Canon EF 40mm f/2.8 STM pancake sera le bon choix. Pour faire du portrait, il faudra plutôt aller vers le Canon EF 50mm f/1.8 STM. Pour de la proxi-photo, ne vous méprenez pas, allez vers le Sigma EX 50mm f/2.8 macro DG sans aucune hésitation. Ces trois là se tiennent au niveau tarif en occasion. Le summum reste et restera le Sigma 50mm f/1.4 HSM Art sans aucune comparaison possible, il est homogène et ouvre très grand ! Cela se paye et doit se supporter autour du cou (il est cinq fois plus lourd ! ), mais c'est un autre monde !

 

Mon avis sur le terrain

J'ai gardé quelques temps cet objectif dans mon sac. Je trouvais sympa sa petite taille et à chaque fois que j'ai fait des photos avec, le rendu était bon. Du coup, pourquoi l'avoir remplacé ? D'abord, cela tient à mon historique avec les 50 et le fait d'avoir le Sigma 50 macro également dans mon sac. Alors je me disais que le 40, il est toujours dans le sac, il ne tient pas de place, il n'est pas lourd, pas trop cher... Oui, mais voilà, avec le temps, c'était bien ce qui se passait... Il était toujours dans le sac... Et jamais monté sur le boitier...
Alors pourquoi cela ? Et bien comme souvent avec ces objectifs passe partout, je trouve que cela manque de personnalité ! Les photos de paysages sont bonnes voire très bonnes, mais en portrait, cela manque cruellement de profondeur. Les images sont bonnes mais plates ! Et il y a un dernier point, très personnel. Avec un boitier comme le 5DIV, ne pas avoir d'objectif assez long pour poser la main en dessous déséquilibre ma tenue du boitier et je ne m'y fais pas.
Donc, je résume, sur le terrain, c'est pratique et toujours dispo, cela produit de bonnes images en particulier de paysages, mais je ne trouve aucun plaisir dans MA pratique, donc au bout de quelques temps, l'objectif disparait de mon sac, puisque je ne l'utilise pas...

Ma conclusion

Pour conclure ce test, il faut nuancer le propos en fonction de votre pratique et de vos priorités. Dans l'absolu, c'est un bon objectif pas très cher. Dans la réalité, il existe meilleur. Si l'on veut toutes les qualités, il faut payer très cher. Sinon, chaque défaut peut-être gommé sur un concurrent, qui lui en aura d'autres en contrepartie.
Je ferais donc bref : sur un boitier pas trop lourd, pour faire du reportage ou du paysage, il est vraiment à considérer comme une vraie solution. Pour faire du portrait ou de la proxi photo, il faut choisir un autre objectif, celui-ci n'y excellera pas.

Quelques photos prises avec le Canon EF 40mm F/2.8 STM


pour résumer...


le Canon Ef 40mm f/2.8 Stm

 

Ce que j'ai adoré

- l'encombrement et le poids

 

Ce qui est bien

- le piqué d'image

- l'autofocus

- le prix

 

 

   

Ce que j'ai détesté

- rien

 

Ce qui pourrait être mieux

- l'ouverture

- la distance mini de mise au point

- la prise en main

 


Retrouvez les tests complets des autres sites sur cet objectif :

 

Le Canon Ef 40mm f/2.8 Stm :


Ces tests peuvent aussi vous intéresser

 

 

Test du Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM

Test de l'objectif Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM. L'avis de Béanico.

 

 

 

Test du Canon EF 50mm F/1.8 STM

Test de l'objectif Canon EF 50mm F/1.8 STM. L'avis de Béanico.

 

 

 

 

Test du Sigma 50 mm f/2.8 EX DG Macro

Test de l'objectif Sigma 50 mm f/2.8 EX DG Macro. L'avis de Béanico.


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    PHILGOOD (lundi, 22 juillet 2019 23:53)

    Bonjour beanico, et, merci de ce Test.
    J'ai moi même acheté deux fois ce petit Pancake Canon 40 mm f 2.8 STM, je l'utilise toujours actuellement sur mon 6D Mark II et j'en suis très content . Parfois même, j'hésite à l'utiliser lui ou mon Tamron 35 mm F 1.8 DI VC USD (Excellent) qui , si il est stabilisé et offre une plus grande ouverture, il est aussi beaucoup plus lourd et encombrant et en Street Photo le petit Pancake intimide moins les passant ...
    Ce serait super aussi si tu pouvais faire un test comparatif ente ce petit Canon Pancake 40 mm f 2.8 STM, et le Canon 35 f 2 IS USM ?! Après tout , 35 et 40 mm c'es assez proche aussi non ?
    Encore merci de ces tests très Objectifs et bien réalisés,
    Amicalement,
    Philgood ...

  • #2

    Beanico (mardi, 23 juillet 2019 00:07)

    Merci de ce retour d'expérience. Pour le comparatif, c'est vrai que le 35mm est proche aussi, mais on est sur un autre produit en terme de tarif, c'est pourquoi je l'ai directement confronté au 50 STM. Maintenant, j'ai mis le lien de mon test du Canon 35 IS f/2.0 dans la page pour que chacun puisse se faire une idée.
    Cordialement.