· 

Test du Canon EF 50mm F/1.8 STM



Canon EF 50mm F/1.8 STM


Intro

Voici une focale fixe qui fait souvent parler d'elle. En effet, elle a un rapport prix / encombrement imbattable ! Pour autant, comme nous allons le voir, ses qualités optiques sont tout à fait honorables ! On conseille souvent cet objectif comme indispensable quand on débute en photo et en particulier comme première focale fixe. Alors je me suis forcément confronté à ce consensus... et comme souvent, mon expérience et ma pratique ont quand même tendance à nuancer un peu cette assourdissante majorité pas du tout silencieuse...

Mon avis sur les caractéristiques techniques

Nous sommes aujourd'hui à la 3ème version de ce petit objectif, bestseller du fabricant japonais. La première version est sortie en 1987, la seconde en 1990 et il faudra attendre 2015 pour voir enfin une version avec un autofocus moderne... D'un point de vue optique, peu de différences en terme de construction mis à part un diaphragme qui passe de 5 à 7 lames sur la version STM.

 

En terme de poids, c'est du très très léger avec seulement 159g ! Dans le monde du Full Frame, on est peu habitué à ce genre d'objet et on aurait trop vite fait de le catégoriser comme un objectif bas de gamme. L'encombrement est en rapport direct avec la masse, avec moins de 4cm de long. Tout d'un coup, le boitier semble diablement lourd ! L'équilibre de l'ensemble est correct, mais la prise en main par forcément très agréable quand on est habitué à stabiliser l'appareil en soutenant fermement le fût de l'objectif.

 

Abordons un dernier point, la qualité ressentie en terme de construction. : il fait un peu plastique, mais moins que son ainé (le canon Ef 50mm f/1.8 II) car la baïonnette est en métal.

 

Vous pouvez retrouver toutes ses caractéristiques chez LensTip : Canon EF 50mm f/1.8 STM

 

 

La focale :  50mm. C'est la focale la plus naturelle qui soit sur full frame. En tout cas, en ce qui me concerne, c'est ma focale fixe préférée dans le cadre d'une utilisation mono-focale. Du portrait au paysage, on peut quasiment réussir à capter tout ce qui passe devant ses yeux. Je sais que certains sont plus adeptes du 35mm, mais je le trouve plus adapté au monde de l'APS-C. Toutefois, je le redis, c'est aussi un sentiment personnel et c'est peut-être lié à ma formation initiale sur reflex 24x36 et focale fixe de 50mm (déjà !).

 

L'ouverture :  f/1,8, cela ouvre bien et on peut fermer jusqu'à f/22. C'est ici un premier point de comparaison avec le Sigma Ex 50mm f/2.8 Macro. Ce dernier n'ouvre pas aussi grand mais pourra fermer jusqu'à f/45 (en donnant de très bons résultats à f/22) ! Rappelons ici que passer de f/2.8 à f/1.8 permet de doubler la vitesse d'obturation, ce qui en faible lumière sera un atout majeur. Notons également ici que bon nombre d'autres objectifs en focale fixe de 50mm ouvre à f/1.4, voire f/1.2, mais ces derniers n'ont généralement pas le même volume ni la même masse !

 

L'autofocus :  le système STM de Canon est particulièrement efficace. Rapide et silencieux, cela le rend tout à fait compatible avec l'utilisation en vidéo (C'est la raison d'être des moteurs STM !). En photo, je n'ai pas grand chose à lui reprocher, pourtant, il m'a semblé que parfois en faible lumière ou dans des zones ombragées, il pouvait avoir un peu de mal à accrocher, mais globalement, comme on le dira si souvent dans ce test, pour son prix, il n'y a vraiment pas grand chose à redire. Attention aussi, cet autofocus n'a absolument rien à voir avec ceux des anciennes générations ou du sigma Ex déjà cité (lents et bruyants). A noter également la possibilité de se mettre en manuel avec une bague très étroite, mais qui ne tourne pas avec la motorisation.

 

La distance mini de mise au point :  avec 35cm, on est loin des 19cm du Sigma, mais cela est normal, notre Canon n'est pas un objectif macro et il faudra se contenter d'un rapport de grossissement relativement moyen. Toutefois, à l'usage, si l'on ne souhaite pas une utilisation en proxiphoto, cette distance est dans la moyenne.

 

La stabilisation :  pas de stabilisation sur cet objectif, la grande ouverture est censée permettre de s'en passer, même en faible lumière.

Mon avis sur la qualité optique

Rien ne vaut les images tests, mais cet objectif est tellement standard que l'on trouve beaucoup de tests chiffrés sur sa qualité. Pour LensTip, on obtient un très haut niveau de piqué dépassant largement les 45 lpmm. C'est impressionnant pour un tel niveau de prix ! Le Dxo mark est aussi excellent avec 31 (associé à un piqué noté à 20). Les meilleurs score sur 5DIV atteignent 42 ( et 29 en piqué) mais pour des objectifs dépassant les 1000€. Le rapport qualité / prix a donc l'air d'être très favorable à notre petit Canon. Passons le donc au test du toit.

 

On peut de suite constater que le piqué est plutôt bon, voire très bon au centre, mais qu'à pleine ouverture, c'est un peu limite et d'autant plus dans les coins, où c'est carrément très mauvais !

 

Il faut noter aussi une forte présence d'aberrations chromatiques qui se voient très nettement sur certaines photos terrain (même sans cropper). Cela renforce la sensation de manque de netteté sur certaines images prises à grande ouverture. On peut voir cela sur les images ci-dessous : remarquez l'impression un peu violette de l'antenne à f/1.8... A f/2.5, c'est nettement mieux et cela disparait en fermant encore : à f/4.5, le phénomène n'est plus perceptible. Je mets également un exemple non croppé d'une photo prise à f/2.8, on retrouve cette impression violette sur les branches en haut de la photo.

 

 

Profitons-en pour parler vignetage. Encore une fois, à pleine ouverture le défaut est très visible mais devient négligeable à f/4.5. Bien entendu, ce point est facile à corriger en post-traitement.

 

 

Voici le grossissement que l'on peut atteindre avec notre Canon Ef 50mm f/1.8 STM, pour la proxi photo, ce ne sera pas gagné ! En dernier, le bokeh max atteint avec la distance mini de mise au point un peu longue et malgré la grande ouverture, ce n'est pas non plus phénoménal mais devrait suffire pour faire du portrait, ce que nous allons pouvoir détailler après cela.

 

 

Pour finir le test de sa qualité optique, je vous propose une nouvelle série d'images concernant l'utilisation en mode portrait. La première série donne une idée des capacités de plans serrés. On voit qu'à cette distance, il faut fermer entre f/2.5 et f/4.5 pour avoir un visage net. On voit également l'évolution du bokeh d'arrière plan.

 

Les séries suivantes sont quelques exemples de portraits à des distances un peu plus longues. La dernière est environ à 4m et permet un  portrait en pied. On constate qu'avec un 50mm, il est difficile de s'éloigner du visage tout en gardant un bokeh profond. On peut donc dire qu'en plan serré, on peut fermer jusqu'à f/2.8, mais dès que l'on s'éloigne d'un mètre de plus , il faudra privilégier la pleine ouverture pour détacher le sujet de son environnement. Ce point n'est pas lié à cet objectif mais à sa combinaison entre focale et ouverture.

 

Pour résumer, nous sommes ici en présence d'un bon objectif. Bien entendu, ses résultats ramenés à son prix en font un excellent compromis. Pour autant, la qualité optique n'est pas dans l'absolu, parmi les meilleures. Au centre, on est très bien, mais la pleine ouverture n'est pas toujours exploitable avec un piqué au bord très mauvais et une présence importante d'aberrations chromatiques. Pour le portrait, où les bords de la photo sont moins importants, il donnera certainement satisfaction à beaucoup ! Pour la photo de paysage, il faudra fermer le diaphragme de quelques crans pour obtenir de bons résultats.

Ces quelques photos permettent également de se donner une idée du rendu réél. On pourra noter sur certaines images prises à pleine ouverture un bokeh parfois un peu disgracieux.

Le match contre le Sigma 50 mm f/2.8 EX DG Macro

Le match doit bien entendu se faire avec le petit Sigma, qui a élu si longtemps domicile dans mon sac ( test à découvrir ici ).
Parlons d'abord de tarif : on est dans la même catégorie, mais le Sigma ne se trouve plus en neuf, il faut trouver de l'occasion. Pour la taille et le poids : 7cm contre 4cm, 300g contre 150g, le Sigma est plus gros et plus lourd, pas de doute là-dessus. Toutefois, 300g, cela reste très léger dans le domaine du full frame et la prise en main de l'ensemble boitier/objectif est bien plus agréable avec le Sigma quand il s'agit de soutenir l'objectif de sa main gauche.
Pour les caractéristiques optiques, le Canon ouvre plus grand (f/1.8), mais il y a beaucoup de défauts optiques à f/1.8 ! Du coup, souvent, on fermera d'un cran ou deux, ce qui revient à annuler l'avantage. Pour autant, en faible lumière, le Canon permettra plus aisément de réaliser de bonnes photos nettes puisqu'aucun des deux n'est stabilisé.
Comparons quelques photos tests avec à ma droite, le Sigma, et à ma gauche le Canon, à noter que ces photos ont pu être prises le même jour, à quelques minutes d'intervalle.

Commençons par la fin... sur les deux dernières photos, on voit nettement la différence de capacités d'utilisation entre les deux objectifs. Le Sigma, avec ses aptitudes macro, va permettre un meilleur grossissement et par la même un meilleur Bokeh (mais il faudra s'approcher de son sujet). Pour le reste de ce comparatif, on remarquera que le Sigma est meilleur à f/2.8 que le Canon ( c'est particulièrement flagrant sur le crop100 du portrait (l’œil)). De même sur le crop100 sur le bord du toit, on voit nettement moins d'aberrations sur la gouttière pour le Sigma. Par contre, en fermant à f/8 ou f/9.5, le Canon me parait prendre légèrement l'avantage.

 

Alors que dire ? Et bien, pas de doute pour moi, le Sigma est au dessus optiquement et il me permet de réaliser des photos que le Canon ne pourra jamais faire (Le Sigma est un objectif macro !). Pour autant, le Sigma est plus lourd, plus gros, plus difficile à acquérir car on ne trouve que des occasions et il n'est pas toujours facile à trouver un bon état (il peut d'ailleurs avoir un bon décalage d'AF (que le 5D peut corriger en micro réglage d'AF)). Pour finir, le Sigma possède un autofocus préhistorique : lent bruyant avec une bague qui tourne pendant la mise au point ! Bref tout ce que l'on déteste de nos jours (et je ne vous parle pas de vidéo...).

 

Mon choix se porte donc sur le Sigma pour ses capacités optiques, mais je comprends aisément que la majorité des photographes se tournent vers le Canon. D'ailleurs qui a un jour eu le Sigma dans les mains et l'a réellement testé ?

 

 

Mon avis sur le terrain

Je crois avoir déjà survolé tous les points qui vont se retrouver dans cette partie... Donc pour résumer, dans le sac, c'est le bonheur, il est léger, loge dans la poche. Super ! Mais attaché au boitier, je suis plus dubitatif... Je n'aime pas trop la prise en main, car je le trouve un peu trop court. L'autofocus est très bon, j'apprécie la grande ouverture et quand je shoote, cela me parait de bonne qualité... Mais voilà, au dématriçage, je reste un peu sur ma faim. En portrait, il ne s'en sort pas mal, mais je préfère des focales plus longues pour avoir de meilleurs bokehs, en paysage, si je ne ferme pas, l'image n'est pas homogène avec des bords trop mous ou des aberrations chromatiques trop visibles. Et finalement, si je veux faire une photo de fleur, je me trouve limité par la distance de mise au point mini...
Bref, tout le temps que j'ai testé cet objectif, je n'ai pas cessé de me dire : pas mal, mais on doit pouvoir faire plus ou mieux.

Ma conclusion

Pour conclure ce test, je me dois de rappeler une fois de plus que nous avons affaire ici à un objectif vendu aux alentours de 100€. On le monte sur un boitier à plus de 2000€ et il ne faut donc pas être surpris qu'il ne soit pas parfait...
Mais entre parfait et mauvais, il y a une sacré marge. Alors oui et sans aucune restriction, je suis d'accord avec ce qui se dit souvent à son propos : c'est une super affaire ! Et oui, si l'on veut s'essayer à la focale fixe, avec celui-ci, on ne prend pas grand risque !
Mais ce n'est pas parce que c'est une bonne affaire qu'il n'en existe pas d'autres sur le marché... Personnellement, je lui préfère donc le vieux Sigma Ex 50mm f/2.8 Macro DG. Meilleur piqué et plus versatile pour un prix similaire. Par contre, si vous souhaitez aussi faire de la vidéo, c'est bien le Canon STM qu'il vous faut ! De même, si je n'ai pas trouvé le boitier 5D4 très équilibré avec ce petit Canon, c'est certainement différent avec des boitiers plus compacts et plus légers (6D, 70D ou 100D par exemple).
Il appartient donc à chaque photographe de choisir son parc. Beaucoup conseillent ce petit 50 STM Canon, mais cela reste des conseils souvent non consolidés par l'expérience de la comparaison. Je le conseille également si vous ne souhaitez pas prendre de risque ou si vous débutez (c'est tellement meilleur qu'un 18-55 pour l'apprentissage). Mais si vous êtes plus spécialisé, plus technique, si vous cherchez un objectif pour la création pour faire des photos que tout le monde ne peut pas faire, il faut sortir des sentiers battus et ce n'est pas ce Canon qui vous le permettra. C'est un objectif bien né mais trop consensuel à mon goût. Les photos manquent un peu de croustillant, sont très lisses et finalement très standard. C'est cela qui me me laisse toujours ce goût de : on peut certainement trouver mieux, trouver un objectif plus à même de correspondre à mon style de photographe... Et n'oubliez pas en lisant ces lignes, qu'effectivement, j'ai trouvé un objectif qui me correspondait mieux, c'est donc pourquoi je ne lui décerne que le logo "éventuellement dans mon sac" !
Maintenant, à vous de faire votre choix !

Quelques photos prises avec le Canon EF 50mm F/1.8 STM


pour résumer...


le Canon Ef 50mm f/1.8 Stm

 

Ce que j'ai adoré

- l'encombrement et le poids

- l'autofocus

- le prix

 

Ce qui est bien

- le piqué d'image en fermant un peu

 

   

Ce que j'ai détesté

- rien

 

Ce qui pourrait être mieux

- la gestion des aberrations chromatiques

- le piqué à pleine ouverture

- la distance mini de mise au point

 


Retrouvez les tests complets des autres sites sur cet objectif :

 

Le Canon Ef 50mm f/1.8 Stm :


Ces tests peuvent aussi vous intéresser

 

 

Test du Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM

Test de l'objectif Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM. L'avis de Béanico.

 

 

Test du Sigma A 24-105 mm f/4 DG OS HSM

Test de l'objectif Sigma 24-105 A f/4 DG OS HSM en monture Canon EF. L'avis de Béanico.

 

 

Test du Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM

Test de l'objectif Sigma 85 mm f/1.4 EX DG HSM. L'avis de Béanico.


Écrire commentaire

Commentaires: 0